Entre Perpignan et Collioure dans les Pyrénées Orientales, chambres d’hôtes de charme dans une ancienne cave viticole, avec jardin et piscine, proche de la mer, des montagnes et de l’Espagne.

Nous en arrivons maintenant  – si vous êtes toujours avec moi mais l’êtes-vous ?  – aux 14 micro-régions qui sont :

 A l’est:

 LE ROUSSILLON. C’est la plaine située au sud de Perpignan (qui a donné son nom à l’ensemble de la région), composée de vergers, de vignobles et de maraîchages. Ancienne province romaine, la ville principale est Perpignan (atypique et insolite pour qui  sait la découvrir et l’apprécier) mais Elne, la plus ancienne ville de la région, peut être considérée comme la capitale historique. Sa cathédrale romane est belle dans sa simplicité et le cloître est une merveille (j’ai pesé mes mots) de l’art roman et gothique. Le lac de Villeneuve de la Raho offre un plaisant endroit de baignade, la vue superbe sur les Albères et le Canigou est en prime.

LA CÔTE RADIEUSE.  Constituée par une longue plage de sable qui s’étend sur 40km du Barcarès à Argelès sur Mer. On y trouve les grandes stations balnéaires du département animées comme il se doit en saison (sports nautiques, nightclubs, spectacles pyrotechniques, etc.) mais aussi des endroits plus sauvages comme les lacs de Salses et de Canet, ou le Bocal du Tech entre Saint-Cyprien et Argelès. Ce n’est pas non plus une zone où la culture est notable par son absence. Vous trouverez de nombreux musées (Casa de l’Albera à Argelès sur Mer ou le musée Desnoyer à Saint-Cyprien, par exemple).

LA CÔTE VERMEILLE. Quand le dernier massif pyrénéen  (les Albères) se jette dans la mer, le résultat donne une côte escarpée aux vignobles réputés et particuliers, des petites criques de galets et de sable, des points de vue exceptionnels et des villages pittoresques. A part Collioure l’incontournable, prenez le temps de vous arrêter à Port-Vendres avec son port encore en activité et de suivre la route en passant par Banyuls sur Mer jusqu’à Cerbère et la frontière espagnole. Au printemps, tout au long du sentier du littoral, les fleurs sauvages envahissent le terrain et rivalisent de couleurs, une jolie tapisserie. En automne, le rouge de la vigne en terrasses se mêle à l’ocre de la terre sous un ciel bleu persan. La lumière presque indéfinissable et les couleurs de cette côte sont sans doute ses qualités premières, ses éléments primaires.  Le Fauvisme n’est pas forcément une autre façon de voir la réalité.

LES ALBERES. C’est le dernier massif montagneux séparant la France de l’Espagne ; les perles  des Albères, petits villages accrochés à la montagne, s’égrènent parmi les chênes lièges et les micocouliers. De nombreux sentiers de randonnées sillonnent la montagne et offrent de superbes panoramas ou la possibilité de se baigner (au moins les pieds !) dans les cours d’eau qui serpentent dans les bois.

découverte des Pyrénées Orientales - Etang de Leucate

Etang de Leucate

découverte des Pyrénées Orientales - Sculpture cloître d'Elne

Sculpture cloître d’Elne

découverte des Pyrénées Orientales - Palais des rois de Majorque

Palais des rois de Majorque

découverte des Pyrénées Orientales - Théâtre de l'Archipel, Perpignan

Théâtre de l’Archipel, Perpignan

découverte des Pyrénées Orientales - rue de Collioure

Rue dans Collioure

 

découverte des Pyrénées Orientales - Baignade dans les Albères

Baignade dans les Albères

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *