Entre Perpignan et Collioure dans les Pyrénées Orientales, chambres d’hôtes de charme dans une ancienne cave viticole, avec jardin et piscine, proche de la mer, des montagnes et de l’Espagne.

Et on continue… !

Au centre du département :

LE VALLESPIR : Formé de la vallée du Tech bordé au nord par le Canigou et au sud par la chaîne pyrénéenne. En venant de la côte, en premier on trouve Céret, charmante et vivante ville d’art et de culture… de cerises ! Puis en suivant le cours du Tech, Amélie les Bains (thermalisme), Arles sur Tech (superbe cloître) et Prats de Mollo fortifié par Vauban. Le col d’Ares (1500m d’altitude) offre une vue splendide sur les monts (y compris ceux de la Garrotxa en Espagne). Sur le Canigou sont situés les villages autrefois miniers de Corsavy et Montferrer (par temps clair on voit la plaine du Roussillon et la mer) et  de l’autre coté de la vallée, Saint-Laurent de Cerdans et Serralongue aux paysages presque alpins. En suivant cette vallée d’est en ouest, on remonte le temps, les villages vivent presque en autarcie, le cayrou du bâti laisse place au schiste… on retrouve le charme de la simplicité.

LE BAS CONFLENT. Formé par la continuation de la vallée de la Têt à l’ouest du Ribéral, avec le Canigou dominant le paysage et la ligne des Pyrénées qui se resserre de parts et d’autres. Le patrimoine religieux (St Martin du Canigou, St Michel de Cuxa et Marcevol entre autres) est  d’une grande richesse et Eus fait partie, à juste titre, des plus beaux villages de France. Mais cette région n’est pas une liste sèche, c’est l’émotion de la route qui va de Campoussy à Cattlar ou de Montalba à Arboussols, c’est le plaisir d’entendre les clochettes des brebis interrompant le silence pur, c’est  l’extrême beauté des panoramas qui génère une sensation de liberté, c’est la joie des yeux.

LE FENOUILLEDES. Cette zone au nord-ouest de Perpignan a été rattachée au Roussillon par le traité de 1659 et est la seule région de culture languedocienne du département. Dans le Bas Fenouillèdes, à l’est, la vigne et la garrigue se succèdent en un joli tableau. Dans le Haut Fenouillèdes le paysage devient sauvage et boisé. Les villages les plus importants (dont Saint Paul de Fenouillet) se trouvent le long de la vallée de l’Agly. Le territoire de Maury produit un vin doux du même nom (totalement différent des autres vins doux du Roussillon, un peu comme un Porto… mais meilleur bien sûr ! Il s’allie superbement avec le chocolat). Mais la caractéristique principale du Fenouillèdes, c’est son parfum qui s’élève dans l’air réchauffé par le soleil, un mélange de thym, de fenouil, de romarin, et de quelque chose d’indéfinissable aussi… divin !

découverte des Pyrénées Orientales - Pont du Diable, Céret

Pont du Diable, Céret

découverte des Pyrénées Orientales - vue du Col d'Ares

vue du Col d’Ares

découverte des Pyrénées Orientales - Le Vallespir

Le Vallespir

découverte des Pyrénées Orientales - Conjurador Serralongue

Conjurador Serralongue

découverte des Pyrénées Orientales- Saint Martin du Canigou

Saint Martin du Canigou

 

découverte des Pyrénées Orientales - Prieuré de Marcevol

Prieuré de Marcevol

 

découverte des Pyrénées Orientales - Verger et Canigou

Verger et Canigou

 

découverte des Pyrénées Orientales -Route dans le Fenouillèdes

Route dans le Fenouillèdes

 

découverte des Pyrénées Orientales - retenue d'eau sur l'Agly

retenue d’eau sur l’Agly

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *